Histoire de « New Horizons Collaborative »

En réponse au besoin urgent de médicaments contre le VIH en Afrique subsaharienne, en particulier chez les enfants et les adolescents, Johnson & Johnson et ses partenaires ont lancé New Horizons en 2014, à l’origine pour l’Eswatini, le Kenya, l’Afrique du Sud et la Zambie. Au cours des quatre années qui ont suivi, New Horizons s’est développé dans sept autres pays : le Lesotho, l’Ouganda, le Cameroun, l’Éthiopie, le Nigeria, le Rwanda et le Zimbabwe. Grâce à la collaboration et à une planification minutieuse, New Horizons a réussi à améliorer l’accès au traitement contre le VIH de troisième ligne pour les patients pédiatriques et à offrir des services de renforcement des capacités aux prestataires de santé et aux médecins.

Au départ, New Horizons a concentré ses efforts sur les enfants et les adolescents de 19 ans et moins. Les données à l’échelle nationale indiquent qu’à mesure que les adolescents passent aux programmes de traitement pour adultes, ils ont besoin d’un soutien supplémentaire pour assurer la continuité des soins et une transition en douceur vers les soins pour adultes. Pour répondre à ce besoin, New Horizons a fait passer l’âge d’admissibilité de 19 ans et moins à 24 ans et moins. En outre, New Horizons a élargi son programme de dons de médicaments afin d’inclure les médicaments de deuxième et de troisième ligne. Cet élargissement permettra à New Horizons d’obtenir de meilleurs résultats pour les participants au programme tout en continuant à accueillir un nombre croissant d’enfants, d’adolescents et de jeunes adultes devant prendre un traitement de dernier recours.

À propos de nous